SHEEPPLANETE...100% SHEEPDOGS!!!

Discussions relatives aux chiens de troupeaux, entrainements, techniques de travail, concours, stages et tout le reste.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
kikicheese

avatar


Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 38
Localisation : Loir et Cher

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 10:09

En France aussi on travaille avec des chiens devant!!!
Comme dit Nath, évidemment que le chien doit s'adapter au travail qu'on lui demande et aux animaux sur lesquels il travaille. Un bon chien c'est ça! Qu'il soit devant ,derrière ou qu'il fasse la rive, qu'il soit en Suisse, en France ou au RU on s'en tape! Le principal est qu'il nous soit utile et qu'il soit efficace pour nous aider. Qu'il soit au bon endroit au bon moment et si pour ça il faut sortir des généralités ben allons y!!
C'est comme quand on dit "les bons border n'aboient pas", et ben moi mon premier border aboit aux chèvres et travaille comme un berger français car il s'est adapté! Et ben vous savez quoi?? Moi je trouve ça extra!! geek 
Moi j'aime beaucoup les gens qui n'ont jamais vraiment bosser  en ferme et qui viennent donner des leçons a ceux et celles qui font ça tous les jours....
Et puis, encore une belle connerie de dire qu'au RU et au Pays de Galles ils n'ont que des brebis super fuyantes et sauvages. Oui ils en ont, et le mode d'elevage est l'espace sont differents, mais celles et ceux qui sont déjà aller au Championnat d'Europe et du monde ne sont pas tombés sur des gazelles, et même loin de là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ByeandAway

avatar


Messages : 170
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 61
Localisation : Plerguer en Bretagne

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 10:56

kikicheese a écrit:
En France aussi on travaille avec des chiens devant!!!
Comme dit Nath, évidemment que le chien doit s'adapter au travail qu'on lui demande et aux animaux sur lesquels il travaille. Un bon chien c'est ça! Qu'il soit devant ,derrière ou qu'il fasse la rive, qu'il soit en Suisse, en France ou au RU on s'en tape! Le principal est qu'il nous soit utile et qu'il soit efficace pour nous aider. Qu'il soit au bon endroit au bon moment et si pour ça il faut sortir des généralités ben allons y!!
C'est comme quand on dit "les bons border n'aboient pas", et ben moi mon premier border aboit aux chèvres et travaille comme un berger français car il s'est adapté! Et ben vous savez quoi?? Moi je trouve ça extra!! :p
Moi j'aime beaucoup les gens qui n'ont jamais vraiment bosser  en ferme et qui viennent donner des leçons a ceux et celles qui font ça tous les jours....
Et puis, encore une belle connerie de dire qu'au RU et au Pays de Galles ils n'ont que des brebis super fuyantes et sauvages. Oui ils en ont, et le mode d'elevage est l'espace sont differents, mais celles et ceux qui sont déjà aller au Championnat d'Europe et du monde ne sont pas tombés sur des gazelles, et même loin de là!
Oui j'avais bosser sur une ferme à Hebden Bridge en Yorkshire ( aussi quand je suis plus jeunes sur une ferme à Northumberland durant les vacances scholaire) quand je suis 19ans - sur le Pennines avec un berger et son 2000 moutons Swale Dales, mules et les croissements!!!! Cette une ferme qui élevé les moutons et des chevaux pure sang Arabe. J'ai 57ans aujourd'hui et donc ces trèssssssssss long temps mais je croire il n'ai pas changer 100% le travail au ferme.

Oui pour le championnat du Monde en RU il essayer de l'utiliser les brebis dogged mais si tu a va au Supreme International ou les Naionaux tu voir les brebis fruyantes/sauvages. le Championnat d'Europe n'ai pas jamais en RU. J'ai a vu le 1er Championnat Continental en Suisse et le 2em à Beaumarches en France - dans les années 80 - il y a un parcours sp Border et un parcours Inter-race. Après j'avais va en Autriche dans les années 90 où Patrick le Roux a fini 3eme. les moutons chaque fois a un comportement different .
j'avais participer en France les concours troupeau - en 1984 je le fait un concours à Sancerre où les brebis a jamais vu un chien sauf le jour avant et donc très fuyantes le jour du concours et même les gens comme Philippe Le Maitre a beaucoup de problemes - oui il participé en concours dans les années 80. Ma chienne Kate a garder le troupeau dehors du terrain du concours car ils re-entreé le parc du depart toute le temps et donc le juge a dit pour toute les brebis sortir du terrain.

Je jamais parle de les chose je vraiment ne connais pas!!!


Je va au 1er Championnat du Monde à Bala en Payes du Galles et les moutons n'étais pas facile de toute.
Mais ce n'est pas si les moutons est facile ou non mais le terrain aussi qui compte.
Le Supreme International en 2008 a un terrain très valloné et les moutons hors vu pour le final en double recherche avec un plui fou/brouillard.
Le Championnat du Monde il y a 3 terrains et practiquement plat - en 2008 il y a qu'un terrain pas plat et le terrain pour le demi-final et final est très plat et plus petit que les autres terrains mais plus facile pour le publique a voir les parcours.

C'est manque de l'agent que je peut pas va au derniers Champion du Mondes ni l'European.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.byeandawaybordercollies.weebly.com
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 12:19

LLo a écrit:
J'disais pas ca vraiment sérieusement tu sais... M'enguirlande pas... C'est juste que mico et cath parlaient du travail de ferme...
BDSM 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
kikicheese

avatar


Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 38
Localisation : Loir et Cher

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 12:31

Mais Andréa, il ne faut pas te sentir visée Wink 
Et puis juste a titre d'info, travailler occasionnellement dans quelque chose et le faire tous les jours il y a pour moi une trés grande différence...bref là n'est pas le sujet!
Donc, d'aprés ce que tu dis, on est bien d'accord, oui il y a des brebis fuyantes et sauvages aux RU, mais ils n'ont pas que ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLo

avatar


Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 37
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 12:59

kikicheese a écrit:
En France aussi on travaille avec des chiens devant!!!
En france surtout...  Smile 
kikicheese a écrit:

Donc, d'aprés ce que tu dis, on est bien d'accord, oui il y a des brebis fuyantes et sauvages aux RU, mais ils n'ont pas que ça!
Ben on voit quand même bien sur la vidéo que j'ai posté précédemment que ce ne sont pas des brebis fuyantes... Pas pour autant qu'ils travaillent avec le chien devant. C'est pas pour ennuyer le bazar mais plus on avance dans la discussion moins je comprend pourquoi mettre le chien devant si les brebis sont lourdes? Alors que des brebis légères auront plus vite tendance à dépasser? Enfin j'en sais rien je suis pas fermier alors bon... tûlulû
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kikicheese

avatar


Messages : 237
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 38
Localisation : Loir et Cher

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 13:18

Llo j'ai écrit "aussi en France" car Cath a écrit que les chiens de tête existaient aussi en Australie et pas qu'en Suisse!
Même avec des brebis lourdes si le troupeau est lancé et qu'il faut traverser une route ben tu t'aides du chien pour arrêter tout ce petit monde et prendre le tps de regarder si la voie est libre, avant de créer un accident... juste un exemple parmi d'autres. Qu'elles soient légères ou lourdes le travail demandé sera le même, c'est juste l'impact du chien sur les animaux qui sera différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 13:31

LLo, brebis lourdes ne signifie pas que tu as affaire à des veaux décérébrés qui ne savent pas faire autre chose que te suivre.
Dans un troupeau de brebis dont la plupart sont lourdes tu as:
-celles qui sont pressées d'aller bouffer et qui vont te dépasser pour se ruer dans le premier semi venu (celles-là ne deviennent lourdes QUE quand tu envoie le chien pour les sortir du-dit semis)...
-celles qui traineront derrière avec leurs agneaux de quelques jours et chargeront le chien dès qu'il mettra à peine un peu de pression...
-celles qui auront décidées de s'enfiler dans un jardin clôturé plutôt que de rester sur la route...
-celles qui te suivront gentiment...

Avec un peu de chance tu as encore avec toi, mélangé au troupeau, 17 chèvres et cabris pas très solidaires des brebis et deux chiens de protection.

Alors imagine ceci:

C'est le printemps, les brebis sont sorties de la bergerie depuis peu, autour d'elles couratent leurs agneaux, qui ont déjà vu un chien mais ne savent pas qu'il a des dents.

Tu dois mener ton troupeau d'un parc A à un parc B, sur la route où tu croiseras des voiture, des gens et d'autres parcs bien verts.

Tu prend ton border et comme à ton habitude, tu ouvres le parc, et part devant pendant que ton chien  fait le ramasse-miettes.

Tes premiers ennuis commencent. Les brebis t'aiment bien, mais elles préfèrent te dépasser. Pression ou pas pression du chien, l'idée des premières brebis c'est de manger, alors elles foncent. Et courent sur la route. Tu les maintiens tant que tu peux et tu accélères le rythme.

Comme tu accélères le troupeau se tire, parce que derrière, ton chien est occupé à mater des brebis qui défendent leurs petits et se retournent constamment.

Tu fais chier tout le monde sur la route, les voitures sont à 30 cm de ton chien et c'est elles qui poussent les moutons.

Même cas de figure mais devant.

Tu ouvres le parc et appelles tes brebis. Le chien gère la distance sur les brebis de tête qui ne te dépassent pas . Ca te permet de garder le rythme qu'il faut et de marcher lentement pour que les agneaux aient le temps de suivre leurs mères, pas du tout stressées par le chien, elles sont plus préoccupées par l'idée de ne pas perdre les autres et tout se passe bien...

Autre point pratique:

Plus tu as de moutons, plus le troupeau se tire, moins le chien n'a d'impact sur l'avant du troupeau s'il est à l'arrière. Est-ce que tu as regardé la vidéo de transhumance? Les chiens vont derrière pour initier le mouvement. Le berger les rappelle directement devant parce qu'un lot important, c'est le fait de faire bouger la tête qui va faire bouger le tout.

Sur une route, le chien derrière ne sert à rien. En mettant la pression sur les 100 dernières brebis, il ne va pas faire avancer les 500 du milieu ni les 100 de la tête. Il va juste chauffer derrière et au pire, les brebis de derrière empièteront sur le semis ou se foutront au jus. Mais 300 mètres plus en avant, les brebis derrière toi ne sauront même pas qu'il y a un chien à l'autre bout. Et si tu n'as pas un chien devant pour contrôler le tempo, tu te retrouves à tous les coups dépassé par les brebis et avec un troupeau tiré de plusieurs centaines de mètres.

Au RU les chiens peuvent travailler à midi comme ici à l'alpage où tu n'as rien d'autre que des champs à perte de vue.
Du moment que tu t'engages sur une route, un chemin, dans le traffic, à moins d'avoir un petit lot de moins de 100 qui ne vont pas se tirer de beaucoup, alors il est préférable que ton chien soit devant pour t'aider à garder le bon tempo.

Et je suis persuadée que au RU aussi, lorsque des bergers déplacent dans le traffic, ils doivent garder un chien devant. C'est un truc tellement basique que je suis sur le cul que ça vous pose tellement d'interrogations et d'émois.
Je crois que n'importe qui, qui a déjà transhumé ou conduit des gros lots sur la route, sait qu'il vaut mieux avoir un chien devant qu'elles soient fuyantes ou lourdes si elles sont fuyantes le chien prendra plus de distances devant , mais c'est pas parce qu'elles sont fuyantes qu'elles vont pas faire les saucisses et te dépasser... C'est tellement logique!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
math



Messages : 878
Date d'inscription : 04/12/2012
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 13:53

peut être qu'il n'y a pas les changements de parcelle comme nous le gérons en france partout aux RU, je veut dire par là que quand je sort mes anx d'un champ, ils ont faim, et donc son pressés d'aller dans la nouvelle parcelle pleine d'herbe toute fraîche, sur la première vidéo les brebis sont visiblement en total liberté, donc quand ont les manipule c'est pas pour leurs offrir une nouvelle assiette pleine, ça, ça joue beaucoup dans l'attitude des anx et dans l'utilisation de son chien qui en découle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 14:23

Ah!

J'ai trouvé des vidéos explicatives sur la façon de conduire des lots de moutons sur les routes anglaises: Very Happy 








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 14:25

Y a aussi la mise en bétaillère ou la mise au parc, j'ai pas bien compris:


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
miconell

avatar


Messages : 382
Date d'inscription : 04/12/2012
Localisation : Québec ,Canada

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 14:56

Hahaha! Nath c'est pas sérieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labergeriedefalco.ca
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 15:05

Suffit pas d'être né en Ecosse pour savoir jouer de la cornemuse.

Je précise que je ne dis pas ça pour dénigrer qui que ce soit. Juste qu'il ne faut pas non plus idéaliser. Il y a partout des conducteurs et des chiens magnifiques ou moins talentueux, des brebis lourdes, des brebis fuyantes.

Les RU sont un terreau unique pour cultiver des chiens de talent, mais pas tout les conducteurs s'appellent Aled Owen et pas tous les chiens s'appellent Cap.

On fait tous du mieux qu'on peut avec les chiens qu'on a, qu'on soit gallois ou continentaux.

Et comme dit Kiki, les bons chiens sont ceux qui savent s'adapter et faire ce qu'on attend d'eux.

Si le berger a besoin que son chien travaille devant, alors son bon chien de berger travaillera devant, la nature des brebis ne fera pas d'eux des meilleurs chiens ou des meilleurs bergers.

L'essentiel c'est qu'elles aient à manger et que personne ne se fasse écraser sur la route. Peu importe la place du chien et la vivacité des brebis dans un contexte donné. La fin justifie le moyen. timide 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
Cath45

avatar


Messages : 998
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 15:21

kikicheese a écrit:
En France aussi on travaille avec des chiens devant!!!
Comme dit Nath, évidemment que le chien doit s'adapter au travail qu'on lui demande et aux animaux sur lesquels il travaille. Un bon chien c'est ça! Qu'il soit devant ,derrière ou qu'il fasse la rive, qu'il soit en Suisse, en France ou au RU on s'en tape! Le principal est qu'il nous soit utile et qu'il soit efficace pour nous aider. Qu'il soit au bon endroit au bon moment et si pour ça il faut sortir des généralités ben allons y!!
C'est comme quand on dit "les bons border n'aboient pas", et ben moi mon premier border aboit aux chèvres et travaille comme un berger français car il s'est adapté! Et ben vous savez quoi?? Moi je trouve ça extra!!  geek 
Moi aussi je trouve ça super ! bravo 

DiNat a écrit:
LLo, brebis lourdes ne signifie pas que tu as affaire à des veaux décérébrés qui ne savent pas faire autre chose que te suivre.
Dans un troupeau de brebis dont la plupart sont lourdes tu as:
-celles qui sont pressées d'aller bouffer et qui vont te dépasser pour se ruer dans le premier semi venu (celles-là ne deviennent lourdes QUE quand tu envoie le chien pour les sortir du-dit semis)...
-celles qui traineront derrière avec leurs agneaux de quelques jours et chargeront le chien dès qu'il mettra à peine un peu de pression...
-celles qui auront décidées de s'enfiler dans un jardin clôturé plutôt que de rester sur la route...
-celles qui te suivront gentiment...

Avec un peu de chance tu as encore avec toi, mélangé au troupeau, 17 chèvres et cabris pas très solidaires des brebis et deux chiens de protection.

Alors imagine ceci:

C'est le printemps, les brebis sont sorties de la bergerie depuis peu, autour d'elles couratent leurs agneaux, qui ont déjà vu un chien mais ne savent pas qu'il a des dents.

Tu dois mener ton troupeau d'un parc A à un parc B, sur la route où tu croiseras des voiture, des gens et d'autres parcs bien verts.

Tu prend ton border et comme à ton habitude, tu ouvres le parc, et part devant pendant que ton chien  fait le ramasse-miettes.

Tes premiers ennuis commencent. Les brebis t'aiment bien, mais elles préfèrent te dépasser. Pression ou pas pression du chien, l'idée des premières brebis c'est de manger, alors elles foncent. Et courent sur la route. Tu les maintiens tant que tu peux et tu accélères le rythme.

Comme tu accélères le troupeau se tire, parce que derrière, ton chien est occupé à mater des brebis qui défendent leurs petits et se retournent constamment.

Tu fais chier tout le monde sur la route, les voitures sont à 30 cm de ton chien et c'est elles qui poussent les moutons.

Même cas de figure mais devant.

Tu ouvres le parc et appelles tes brebis. Le chien gère la distance sur les brebis de tête qui ne te dépassent pas . Ca te permet de garder le rythme qu'il faut et de marcher lentement pour que les agneaux aient le temps de suivre leurs mères, pas du tout stressées par le chien, elles sont plus préoccupées par l'idée de ne pas perdre les autres et tout se passe bien...

Autre point pratique:

Plus tu as de moutons, plus le troupeau se tire, moins le chien n'a d'impact sur l'avant du troupeau s'il est à l'arrière. Est-ce que tu as regardé la vidéo de transhumance? Les chiens vont derrière pour initier le mouvement. Le berger les rappelle directement devant parce qu'un lot important, c'est le fait de faire bouger la tête qui va faire bouger le tout.

Sur une route, le chien derrière ne sert à rien. En mettant la pression sur les 100 dernières brebis, il ne va pas faire avancer les 500 du milieu ni les 100 de la tête. Il va juste chauffer derrière et au pire, les brebis de derrière empièteront sur le semis ou se foutront au jus. Mais 300 mètres plus en avant, les brebis derrière toi ne sauront même pas qu'il y a un chien à l'autre bout. Et si tu n'as pas un chien devant pour contrôler le tempo, tu te retrouves à tous les coups dépassé par les brebis et avec un troupeau tiré de plusieurs centaines de mètres.

Au RU les chiens peuvent travailler à midi comme ici à l'alpage où tu n'as rien d'autre que des champs à perte de vue.
Du moment que tu t'engages sur une route, un chemin, dans le traffic, à moins d'avoir un petit lot de moins de 100 qui ne vont pas se tirer de beaucoup, alors il est préférable que ton chien soit devant pour t'aider à garder le bon tempo.

Et je suis persuadée que au RU aussi, lorsque des bergers déplacent dans le traffic, ils doivent garder un chien devant. C'est un truc tellement basique que je suis sur le cul que ça vous pose tellement d'interrogations et d'émois.
Je crois que n'importe qui, qui a déjà transhumé ou conduit des gros lots sur la route, sait qu'il vaut mieux avoir un chien devant qu'elles soient fuyantes ou lourdes si elles sont fuyantes le chien prendra plus de distances devant , mais c'est pas parce qu'elles sont fuyantes qu'elles vont pas faire les saucisses et te dépasser... C'est tellement logique!!!
Totalement d'accord avec toi Nath... Ma très maigre expérience du terrain me l'a fait comprendre l'an dernier en stage... Tous les matin et tous les soirs, on déplaçait le lot de brebis que l'on utilisait en formation. On les ramassait dans leur parc le matin, et on les emmenait jusqu'à la ferme, le long d'une route bordée de maisons aux jardins souvent pas clôturés, ou certains clôturés mais avec des chiens qui aboyaient, avec croisement de véhicules divers, le long d'un parc à chevaux, et on les remmenait le soir, et là elles étaient assez pressées de retourner à l'herbe.... Ben ceux comme moi, qui avait un chien assez prompt à se mettre en rive naturellement, ils étaient bien content !.... Et on a appris en conditions réelles, que en effet, si la tête avance, pas besoin d'un chien derrière ! Le chien travaille en fait sur un quart ou un demi cercle devant, pour freiner, arrêter si besoin, et remettre en route le troupeau... C'est d'ailleurs assez génial comme sensation, je trouve.... J'étais pour ma part, beaucoup plus en osmose et en équipe avec ma chienne, qu'en l'obligeant à rester derrière....  drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LLo

avatar


Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 37
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 15:33

DiNat a écrit:

c'est pas parce qu'elles sont fuyantes qu'elles vont pas faire les saucisses et te dépasser... C'est tellement logique!!!
Ben oui c'est bien pour ca que je posais ces questions vu que la discussion semblait en arriver à "brebis lourdes / chien devant etc"
J'ai regardé la vidéo de transhumance. Ca soulève une autre question: Pourquoi prendre des borders pour faire ce boulot? Il y a quand même des races françaises qui ont du être sélectionnées à un moment ou un autre pour ce type de travail? Enfin oui c'est sur, le border peut tout faire, même du skateboard!
Mais sinon je suis bien d'accord qu'on fait avec ce qu'on a et comme on peut, tant que le boulot est fait etc.

DiNat a écrit:
pas tous les chiens s'appellent Cap.
Il y en a beaucoup quand même :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 15:58

LLo a écrit:
Ca soulève une autre question: Pourquoi prendre des borders pour faire ce boulot? Il y a quand même des races françaises qui ont du être sélectionnées à un moment ou un autre pour ce type de travail?
David (le berger sur la vidéo), c'est son premier hiver en transhumance 2012/2013. C'est un berger d'alpage qui s'est formé avec un berger plus expérimenté. 2014 sera sa première saison en solo.
Il n'a donc pas "prit des borders pour la transhumance" c'est ses chiens de travail de montagne qui doivent se reconvertir en même temps que leur berger.
A mon avis il ne va pas tarder à saillir sa chienne border avec un bergamasque, comme le font le 90% des bergers qui font la transhumance hivernale sur le plateau suisse.

Pour ce qui est du Briard, à ma connaissance le dernier sélectionneur travail qui prenait la peine de sélectionner des chiens d'utilité, André Convert a arrêté y a à peu près 10 ans et pour ce qui est des beaucerons, il y en a encore très peu dans notre région, et ils ont la réputation chez les bergers de faire des dégâts par morsure. On a malheureusement pas la culture du beauceron et des beauceronniers comme en France.

Le chien de transhumance le plus répendu ici c'est le bergamasque ou croisé bergamasque, ce qui est logique puisque la plupart des bergers de transhumance en Suisse viennent de Bergame.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
LLo

avatar


Messages : 148
Date d'inscription : 05/12/2012
Age : 37
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 16:22

OK merci. Et pour le travail en alpage il n'y a pas de race plus adaptée que le border?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 16:55

Ca dépend du nombre de moutons, pour un alpage jusqu'à 800-1000 moutons, deux borders ou la combinaison border/kelpie fait très bien l'affaire. Même certains petits labrits fonctionnent bien. (Remarque j'en connais qu'un.)

Pour 1000 et plus personnellement je combinerais avec au moins un chien plus gros, bergame, berger allemand pour dégrossir. Jusqu'en 2002 j'avais ma briard puis ensuite ma croisée berger allemand X bergamasque mais on prenait toujours en estive un border et une petite border croisée labrit.

Pour 1200 brebis de 38 propriétaires différents (un syndicat de menu bétail) sur une montagne assez difficile à garder.

Immogène ma briard pendant l'hiver 2001/2002, sa dernière transhumance. C'est le chien qui m'a le plus manqué. Je ne me suis plus jamais attaché à un chien comme je l'étais à Immo.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
mobiack81



Messages : 489
Date d'inscription : 10/01/2013
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 18:03

LLo oui les trois races de plaines (briard, picard, beauceron) étaient sélectionnées pour de la garde en plaine c'est la modification de l'agriculture qui a sonné le déclin au troupeau de ces races et l'arrivée du border plus "dressable" le labrit a subit à peu près le même sort et ce pour tous depuis les années 70, ensuite la sélection orientée sur la beauté a fait de gros dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiNat
Pourfendeur de trolls
Pourfendeur de trolls
avatar


Messages : 2563
Date d'inscription : 03/12/2012
Age : 42
Localisation : Valais

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 18:31

Très bien résumé. Neutral 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sheepplanete.forumgratuit.ch
mobiack81



Messages : 489
Date d'inscription : 10/01/2013
Localisation : tarn

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 19:15

malheureusement pour nos races qui avaient des aptitudes et qui les ont perdus il y a aussi que quand c'est plus précoce, plus facile à dresser on a tendance à se tourner vers des races qui le sont il n'y a qu'à regarder pour les races utilisées dans les disciplines de mordant elles sont toutes loin derrière les malinois voir carrément absentes il n'y a que dans les pays de l'est où l'on peut voir un panel de races intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labergere 87



Messages : 99
Date d'inscription : 13/05/2013

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Dim 24 Nov - 21:27

je reviens au bbs qui avancent toutes seules...

J'ai monté mon cheptel il y a bientot 4 ans avec ma "vieille" border de 6 ans maintenant, pas au top (travail trop loin) et avec un parcellaire pas forcement simple à bosser.
Mes bbs m'aiment bien mais ma chienne travaillait toujours de plus en plus loin, au final elles suivaient hyper doucement et il fallait que j'utilise toute ma force de persuasion pour qu'elles arretent de papillonner, pis alors pour les changement de février-mars-avril, j'avais interet à prendre du grain dans les poches.
Mais bbs se dédressaient....

Puis ma ptite derniere s'est (enfin) débloquée et mise au boutot, et ben maintenant, mm si la chienne passe devant , j'ai le lot de 100 qui suit au pas cadencé ! allez comprendre...le midi-machin-6h çà marche dans n'importe quel sens !!
(hate de voire ce que çà va donner ce ptps)

Donc là bbs qui suit, ben çà dépend qd mm.

Et l'exemple de dinat sur les sorties de parc de début de printemps est qd mm le meilleur exemple. Tout y est !! des fois mm que la derniere avec un jeune agneau elle est borgne affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis



Messages : 131
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 51
Localisation : Calvados

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Lun 25 Nov - 9:49

kikicheese a écrit:
 
Moi j'aime beaucoup les gens qui n'ont jamais vraiment bosser  en ferme et qui viennent donner des leçons a ceux et celles qui font ça tous les jours....
Pourquoi toujours vouloir opposer les agris au non agris  !!!!!!
Je tiens a te rappeller que j'ai eu jusqu'à 240 Brebis plein air intégrale . J'entretenais des verger basse tige ( 2 verger distant de 11 km chacun ) ,je  déplacais mes brebis par la route toutes les 6 semaines . Je pense savoir déplacer des brebis et pourtant c'était pas avec des chiens performant . J'ai commençé avec ma BA  puis après ma 1er BC qui était bleu , je pense savoir déplacer des brebis en n'ayant été juste cotisant solidaire ,donc oui pas agri.
Bien avant ça ,j'ai fait 2 transhumance en montagne de 6 mois chacune pour un éleveur ovin et 1 campagne de garde et de traite sur des vaches du coté de Beaufort . C'était ma période vivre en communion complète avec les animaux et la nature rasta . J'en ai retiré de très bon moment mais aussi de grand moment de solitude devant les taches qui m'était confié .
Je peux dire aussi que le jours ou j'ai connu mon copain PB et qu'il m'a fait voir comment fonctionnait un border collie ,ma vie a changé pour le déplacement de mes brebis et tout le travail qui va avec ,il m'a simplement fallut travailler et appliquer ce qu'il me montrait chaque semaine que je montais le voir .
Depuis malheureusement 4 ans de moins en moins de brebis ,faute surtout à un réglement par chez nous ; plus d'animaux dans les verger basse tige !!!!! voilà une aventure qui se termine .
Maintenant je te comprends quand tu dis Moi j'aime beaucoup les gens qui n'ont jamais vraiment bosser  en ferme et qui viennent donner des leçons a ceux et celles qui font ça tous les jours....
Donc t'es écrits je les prends pour moi ,puisque tu écris à Andréa qu'il ne faut pas qu'elle se sente visée , puisque nous étions les seules a intervenir contre  .... Si un jours tu te retrouves dans cette situation de ne plus pouvoir excercer ,tu connaitras plus rien ,puisque tu ne seras plus agri .....
Concernant les championnats que tu cites ,effectivement je ne peux parler que du world ayant participé France  , puisque la Suéde était bien trop onéreuse pour moi. super triste Si les brebis étaient relativement sympa , (c'est a mon sens et surtout avec ma faible expérience ),qu'elles étaient doguées un peu ,mais surtout que les chiens qui arrivent a ce niveau sont surtout des chiens qui savent prendre les animaux en douceur ou que les chiens sont hyper tenu et obéissant . J'ai vu des conccurents perdrent  leur lots parce que les brebis sont partie comme des folles .
Maintenant concernant le travail en ferme ,je connais un peu , j'interviens encore régulierment sur des exploitations parce que la plus part des agris que je connais s'en sorte très bien dans le cadre de leur travail quotidien ,mais quand il faut sortir de ce cadre aye aye c'est juste le bordel . Bien sur qu'au début ils me disent tous ,nous on veux pas d'un chien de concours comme les tiens , mais un vrai chien de travail, revolvers par contre a la fin de la matinée ils viennent tous me dire ,c'est comme ça que je voudrais que mon chien travail et heureusement que t'étais là ha ha ha .
Tout ça pour dire  qu'il ne faut pas rester avec ces a priori , mais surtout regarder ce qui se fait ailleurs et avoir l'esprit large afin de progresser .merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ByeandAway

avatar


Messages : 170
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 61
Localisation : Plerguer en Bretagne

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Lun 25 Nov - 10:52

Denis a écrit:
kikicheese a écrit:
 
Moi j'aime beaucoup les gens qui n'ont jamais vraiment bosser  en ferme et qui viennent donner des leçons a ceux et celles qui font ça tous les jours....
quote] Pourquoi toujours vouloir opposer les agris au non agris  !!!!!!
Je tiens a te rappeller que j'ai eu jusqu'à 240 Brebis plein air intégrale . J'entretenais des verger basse tige ( 2 verger distant de 11 km chacun ) ,je  déplacais mes brebis par la route toutes les 6 semaines . Je pense savoir déplacer des brebis et pourtant c'était pas avec des chiens performant . J'ai commençé avec ma BA  puis après ma 1er BC qui était bleu , je pense savoir déplacer des brebis en n'ayant été juste cotisant solidaire ,donc oui pas agri.
Bien avant ça ,j'ai fait 2 transhumance en montagne de 6 mois chacune pour un éleveur ovin et 1 campagne de garde et de traite sur des vaches du coté de Beaufort . C'était ma période vivre en communion complète avec les animaux et la nature rasta . J'en ai retiré de très bon moment mais aussi de grand moment de solitude devant les taches qui m'était confié .
Je peux dire aussi que le jours ou j'ai connu mon copain PB et qu'il m'a fait voir comment fonctionnait un border collie ,ma vie a changé pour le déplacement de mes brebis et tout le travail qui va avec ,il m'a simplement fallut travailler et appliquer ce qu'il me montrait chaque semaine que je montais le voir .
Depuis malheureusement 4 ans de moins en moins de brebis ,faute surtout à un réglement par chez nous ; plus d'animaux dans les verger basse tige !!!!! voilà une aventure qui se termine .
Maintenant je te comprends quand tu dis Moi j'aime beaucoup les gens qui n'ont jamais vraiment bosser  en ferme et qui viennent donner des leçons a ceux et celles qui font ça tous les jours....
Donc t'es écrits je les prends pour moi ,puisque tu écris à Andréa qu'il ne faut pas qu'elle se sente visée , puisque nous étions les seules a intervenir contre  .... Si un jours tu te retrouves dans cette situation de ne plus pouvoir excercer ,tu connaitras plus rien ,puisque tu ne seras plus agri .....
Concernant les championnats que tu cites ,effectivement je ne peux parler que du world ayant participé France  , puisque la Suéde était bien trop onéreuse pour moi:*29:. Si les brebis étaient relativement sympa , (c'est a mon sens et surtout avec ma faible expérience ),qu'elles étaient doguées un peu ,mais surtout que les chiens qui arrivent a ce niveau sont surtout des chiens qui savent prendre les animaux en douceur ou que les chiens sont hyper tenu et obéissant . J'ai vu des conccurents perdrent  leur lots parce que les brebis sont partie comme des folles .
Maintenant concernant le travail en ferme ,je connais un peu , j'interviens encore régulierment sur des exploitations parce que la plus part des agris que je connais s'en sorte très bien dans le cadre de leur travail quotidien ,mais quand il faut sortir de ce cadre aye aye c'est juste le bordel . Bien sur qu'au début ils me disent tous ,nous on veux pas d'un chien de concours comme les tiens , mais un vrai chien de travail revolvers , par contre a la fin de la matinée ils viennent tous me dire ,c'est comme ça que je voudrais que mon chien travail et heureusement que t'étais là ha ha ha .
Tout ça pour dire  qu'il ne faut pas rester avec ces a priori , mais surtout regarder ce qui se fait ailleurs et avoir l'esprit large afin de progresser .merci
plussoie 
de ma part j'avais travail sur la ferme 2ans et peut etre j'ai a continuer si mon pere n'est pas un grande crise cardiaque. je suis en epoque le seul personne de la famille a part de mon pere qui conduire une voiture - ma seour anée habite avec sa famille en les Isles Solomons et donc je suis la prochaine plus grande. J'avais retourner a la maison et arreter toutes mes plans de continuer a trvail au ferme avec les moutons et les chevaux car ma famille a besoin de moi et donc je va travailai au biblioteque dans notre petite ville et une autre carrier est né. Mais je jamais oublier ma passion - le working sheepdog aka Border Collie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.byeandawaybordercollies.weebly.com
Denis



Messages : 131
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 51
Localisation : Calvados

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Lun 25 Nov - 11:25

Vous savez Andréa , le temps passé ,est passé . On ne connait de vous et de moi que ce que les personnes savent .
Pour ma part ,je suis fils ,petit fils etc etc de metayer c'est comme ça que l'on disait avant . Je connais rien à l'agriculture certe ,mais jusqu'à mes 24 ans j'ai vécu sur la ferme entre les études (mais parents me disait ; bosse à l'école esaye d'avoir un métier . )
Ils avaient une ferme , ou il y avait 25 vaches ,des brebis ,des chêvres pour entretenir les haies et des chevaux de trait ,et oui j'ai connu les foins à la mains .
Par contre le seul chien de la maison c'était un batard qui chassé avec mon père et qui nous mordé les molets quand on s'approché trop prét de la chaine ou il était attaché .
Quand il fallait aller chercher les animaux ,c'était les gamins qui couuraient dans les champs ,malheureusement pas de chien !!!!!
Par contre je ne regrette rien de cette période ,j'ai appris .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labergere 87



Messages : 99
Date d'inscription : 13/05/2013

MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   Lun 25 Nov - 12:33

ben alors aucun des 2 n'étaient visés.....

perso le distingo agri/pas agri il existe mais c'est pas les bons termes, il faudrait dire utilisateurs sur le terrain/pas utilisateurs...
Et les expèriences passés comptent aussi évidemment !!

et ce distingo n'est pas un jugement sur la qualité de ces personnes, sure que je préférerais discuter avec un passionné pas utilisateur, qu'un utilisateur qui prend son chien pour une mobilette.

Par contre ce distingo est bien là sur l'experience qu'on peut avoir ou non de se trainer un troupeau de ouailles derriere soit (ou devant d'ailleurs!!),
tout le monde est pas pareil....

(moi j'aurais aimé tomber dans le monde du mouton plus tot et faire des estives, ben çà se fera surement pas...bergere de plaine je resterais ! avec qques ha N2000, çà ressemble un chouya...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Travail midi/midi, celui dont on ne vous parle jamais.
» Poème dédié à noc chers profs partis en retraite: "ON NE VOUS OUBLIERA JAMAIS"
» Que pensez-vous de celui-ci ?
» Combien de temps mettez vous pour aller au travail ?
» Charpentier en Aveyron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SHEEPPLANETE...100% SHEEPDOGS!!! :: Vos chiens de troupeau, éducation et expériences :: Au boulot... :: Le travail en exploitation...-